Une nouvelle initiative pour soutenir les entrepreneurs de la MRC de Coaticook

De gauche à droite : madame Nathalie Labrie, directrice du développement économique de la MRC de Coaticook, monsieur Simon Madore, élu responsable du développement économique de la MRC et maire de la Ville de Coaticook, monsieur Robert Rodrigue, formateur pour la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec et monsieur Mario Lalonde, conseiller aux entreprises à la MRC.

Coaticook, le 30 septembre 2019 – Dès novembre prochain, les entrepreneurs de la MRC de Coaticook à la barre d’une entreprise de moins de 10 employés pourront bénéficier d’une initiative unique: la Cellule de propulsionMC pour entrepreneurs. Ce nouveau programme d’accompagnement stratégique, offert par la MRC de Coaticook en collaboration avec la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec, vise à propulser les entrepreneurs de la région vers le succès.

La Cellule de propulsion pour entrepreneurs : un accompagnement pour réussir en affaires

Dès cet automne, la Cellule de propulsionMC offerte par la MRC de Coaticook regroupera une dizaine d’entrepreneurs désirant propulser leur entreprise et partager leur expérience à travers différentes thématiques. Les échanges se font sous forme de 10 formations participatives de trois heures chacune et sur une période d’un an. Un accompagnement individuel est également offert aux participants afin de s’assurer de la mise en œuvre de leur plan d’action. Les objectifs : propulser la croissance de l’entreprise, améliorer les réflexes de gestion, briser l’isolement et recentrer l’entreprise en fonction de l’entrepreneur. Robert Rodrigue, bien connu dans la région, animera les séances de groupe et sera responsable de l’accompagnement individuel des entrepreneurs de la MRC de Coaticook. Les ateliers se tiendront à Coaticook, dans les bureaux de la MRC.

« Soutenir les entrepreneurs dans leurs initiatives de croissance dans notre région est une priorité pour la MRC de Coaticook. À cet effet, nous sommes enchantés d’offrir, en collaboration avec la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec, un programme d’accompagnement terrain qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs régions du Québec. La Cellule de propulsionMC permet à l’entrepreneur de réfléchir à son modèle d’affaires tout en structurant son entreprise pour atteindre la prochaine étape. Cette initiative contribue donc parfaitement au développement économique de notre MRC», ont déclaré monsieur Simon Madore, élu responsable du développement économique de la MRC et maire de la Ville de Coaticook, et madame Nathalie Labrie, directrice du développement économique.

« Avec la Cellule de propulsion, l’entrepreneur apprend à travailler sur son entreprise et non dans son entreprise. Notre programme d’accompagnement propulse l’entrepreneur vers la réussite en affaires. Pour l’atteindre, il doit développer une vision claire de son marché, prendre des décisions difficiles, poser des gestes à contre-courant, développer des réflexes de gestion et surtout mettre en place la structure nécessaire pour stimuler la croissance de son entreprise. Les outils pratico-pratiques et l’accompagnement offerts avec la Cellule de propulsionMC ont pour objectif de rendre l’entrepreneur plus efficace, ce qui ajoute de la valeur à son entreprise, peu importe son modèle d’affaires », a expliqué monsieur Alexandre Vézina, entrepreneur-conseil et cofondateur de la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec.

Ce programme est rendu possible grâce à la contribution financière de Services Québec. Pour en savoir plus sur la Cellule de propulsionMC, informez-vous auprès de Mario Lalonde de la MRC de Coaticook au 819 849-7083 poste 245 ou par courriel au aide.entreprise@mrcdecoaticook.qc.ca.

-30-

Renseignements :
Alexandre Vézina, Associé principal, Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec, 581 999-3355
Nathalie Labrie, Directrice du développement économique, MRC de Coaticook, 819 849-7083, poste 246

Une 6e Cellule de propulsion voit le jour pour soutenir les entrepreneurs de Bellechasse

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Saint-Anselme, le 24 septembre 2019 – Dès novembre prochain, les entrepreneurs de Bellechasse, à la barre d’une entreprise moins de 10 employés, auront accès à la Cellule de propulsionMC pour entrepreneurs, la sixième en quatre ans dans la région. Ce programme, offert par le Centre Formation Affaires de Saint-Anselme en collaboration avec la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec, vise à propulser les entrepreneurs de la région vers le succès.

C’est dans la région de Bellechasse que cette initiative unique a vu le jour pour la première fois. En 2015, l’entrepreneur-conseil Alexandre Vézina avait démarré la toute première Cellule de propulsionMC, une initiative qui a fait des petits depuis dans plusieurs autres régions au Québec.

Ce programme regroupe une dizaine d’entrepreneurs qui participeront, sous forme d’échanges, à dix formations participatives de trois heures chacune échelonnées sur une période d’un an. Un accompagnement individuel est également offert aux participants, afin de s’assurer de la mise en œuvre de leur plan d’action. Les objectifs : propulser la croissance de l’entreprise, améliorer les réflexes de gestion, briser l’isolement et recentrer l’entreprise en fonction de l’entrepreneur.

« Nous sommes fébriles de démarrer une sixième Cellule de propulsionMC pour entrepreneurs, là où tout a commencé. Depuis quatre ans, cette approche d’accompagnement unique a propulsé vers le succès des centaines d’entrepreneurs partout au Québec. En participant à la Cellule de propulsionMC, l’entrepreneur prendra le recul nécessaire pour travailler sur son entreprise plutôt que dans son entreprise. Nous voulons lui faire prendre conscience que c’est en déployant la structure nécessaire qu’il pourra accélérer la croissance de son entreprise et connaître du succès en affaires », a déclaré Alexandre Vézina, entrepreneur-conseil et cofondateur de la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec.

« La Cellule de propulsionMC pour entrepreneurs a fait ses preuves et répond à un besoin criant des entrepreneurs de Bellechasse. Ce n’est pas le fruit du hasard si nous organisons une sixième cohorte en quatre ans. Ce programme de formation donne des résultats terrain. La Cellule de propulsionMC permet à l’entrepreneur de prendre du recul, de se concentrer sur sa croissance et d’améliorer ses bonnes pratiques d’affaires. Le Centre Formation Affaires de Saint-Anselme est fier de contribuer au développement économique de la région de Bellechasse », a ajouté monsieur Bruno Cantin, directeur du Centre de formation agricole Saint-Anselme (CFA).

Ce programme est rendu possible grâce à la contribution financière d’Emploi-Québec. Les services de la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec s’adressent aux entrepreneurs, petits et grands, afin de les soutenir dans leur développement d’affaires avec des outils et des conseils pratico-pratiques qui donnent des résultats dans le quotidien des opérations. Si vous êtes intéressé ou désirez en savoir plus sur la Cellule de propulsionMC, nous vous invitons à retourner un courriel auprès de monsieur Nicolas Roy du Centre de Formation Affaires Saint-Anselme à l’adresse suivante : nicolas.roy@cscotesud.qc.ca.

— 30 —

Sources :
Alexandre Vézina, associé principal
CAEQ
Tél. 581 999-3355
avezina@caeqc.ca
https://caeqc.ca/

Bruno Cantin, directeur général
CFA Saint-Anselme
Tél. 418-885-4517
https://cfaffaires.com/

Une nouvelle initiative pour soutenir les entrepreneurs de la MRC d’Acton

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Acton Vale, le 20 septembre 2019 – Dès septembre prochain, les entrepreneurs de la MRC d’Acton à la barre d’une entreprise de moins de 10 employés pourront bénéficier d’une initiative unique : la Cellule de propulsionMC pour entrepreneur. Ce nouveau programme de formation, offert par la MRC d’Acton en collaboration avec la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec, vise à propulser les entrepreneurs de la région vers le succès.

La Cellule de propulsion pour entrepreneur : un accompagnement pour réussir en affaires

La Cellule de propulsionMC permettra de répondre de façon efficace aux problématiques de croissance des entrepreneurs. Le programme, créé par la Clinique d’accompagnement entrepreneuriale du Québec, se distingue par son approche pratique. L’accompagnement offert permet d’identifier quoi faire, et la démarche élaborée durant le parcours répond à la question ultime : « comment le faire? ». L’objectif est de rendre accessible aux entrepreneurs un accompagnement stratégique qui repose sur une réflexion et une série d’actions structurées et professionnelles.

L’objectif est de regrouper une dizaine d’entrepreneurs désirant propulser leur entreprise et partager leur expérience à travers différentes thématiques. Les échanges, sous forme de 10 formations participatives de trois heures chacune, sur une période d’un an, viseront à propulser la croissance de l’entreprise, améliorer les réflexes de gestion, briser l’isolement et recentrer l’entreprise en fonction de ses objectifs. Un accompagnement individuel des participants s’ensuivra afin d’assurer de la bonne mise en œuvre de leur plan d’action. Les ateliers se tiendront à Acton Vale, dans les bureaux de la MRC d’Acton.

« Nous sommes fiers d’offrir ce nouveau programme d’accompagnement terrain, concret et efficace. La Cellule de propulsionMC permettra à l’entrepreneur de prendre du recul, de se concentrer sur sa croissance et d’améliorer ses pratiques d’affaires. » — René Pedneault, Directeur DEL – MRC d’Acton

« Vous en avez assez d’essayer de faire croître votre entreprise sans obtenir des résultats? Vous voulez passer à un autre niveau en affaires? C’est à vous que s’adresse la Cellule de propulsion. Notre programme d’accompagnement propose à l’entrepreneur de se sortir du tourbillon du quotidien et de revoir ses priorités. Avec la Cellule de propulsionMC , on s’attaque à la vision et au désir de croissance de l’entrepreneur avec des outils pratico-pratiques pour qu’il réalise son plan d’action et qu’il propulse son entreprise vers des sommets. Notre équipe l’accompagne dans la mise en place de la structure nécessaire pour accélérer sa croissance, pour améliorer ses habilités de gestion, pour développer un réseau de contacts d’affaires durables et pour devenir plus efficace comme entrepreneur », a ajouté Alexandre Vézina, entrepreneur-conseil et cofondateur de la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec.

Les services de la Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec s’adressent aux entrepreneurs, petits et grands, afin de les soutenir dans leur développement d’affaires avec des outils et des conseils pratico-pratiques qui donnent des résultats dans le quotidien des opérations. Pour en savoir plus sur la Cellule de propulsionMC, informez- vous auprès d’Annick Lefrançois de la MRC d’Acton au 450 546-3256 poste 323 ou par courriel au annick.lefrancois@mrcacton.ca

-30-

Renseignements :
Alexandre Vézina, Associé principal, Clinique d’accompagnement entrepreneurial du Québec, 581 999-3355
René Pedneault, Directeur du DEL – MRC d’Acton, 450 546-3256

Et si…

Comme entrepreneur, il nous arrive tous de nous laisser emporter par le flot des opérations quotidiennes. Dès que l’on s’installe à son poste, on devient submergé par tout ce que l’on a à faire sur notre to-do list. Celle-ci s’allonge même lorsque nous dormons…

Plusieurs entrepreneurs se prennent dans cette toile d’araignée tissée par eux-mêmes et engendrée par leur manque de structure. Cette toile peut jusqu’à immobiliser complètement leur créativité et ruiner leurs motivations premières d’être en affaires.

Il faut donc apprendre à se sortir la tête de l’eau et à laisser vagabonder notre esprit afin de donner un second souffle à notre créativité entrepreneuriale.

Pour ce faire, les accompagnateurs de la Clinique utilisent, au moment opportun, deux mots ouvrant plusieurs possibilités : « Et si… »

Ces deux mots, lorsque formulés sous forme de question, ont le pouvoir d’ouvrir nos œillères afin de raviver notre créativité et de favoriser l’innovation dans notre entreprise. L’idée est donc d’éliminer temporairement les limites que nous avons à court terme afin d’analyser les possibilités d’une idée.

Par exemple, le propriétaire d’un commerce de détail qui voudrait développer sa propre gamme de produits exclusifs pourrait être tenté de dire « je n’ai pas d’argent pour ça », fermant ainsi le dossier. Le bon réflexe avant de fermer la porte définitivement devrait plutôt être le suivant :

« Et si nous avions l’argent nécessaire au développement de notre gamme de produits exclusifs pour notre commerce, nous commencerions par… »

L’idée est donc d’éliminer une limite, d’explorer les possibilités pour établir un plan avec un échéancier et de finalement passer à l’action afin de concrétiser le tout.

Et si, en tant qu’entrepreneur, vous n’aviez pas de limite; que feriez-vous avec votre entreprise?