Faire ce qu’il faut

 

 

On croit parfois que le début d’une année est synonyme de renouveau, alors qu’il est habituellement la continuité de la dernière. Vous devez garder cela en tête lorsque vous ferez votre bilan de 2020 et votre plan d’action 2021, comme suggéré dans notre publication précédente.

Ceci étant dit, vous devez revenir à l’essentiel et poser les bons gestes, peu importe la situation de votre entreprise et encore plus dans le contexte économique de ce début d’année.

 

Nous vous recommandons d’avoir un cahier de notes dédié à la Trinité managériale! Prenez une page de votre cahier de notes par jour pour inscrire les trois éléments suivants :

 

  1. Avant de commencer sa journée : identifier trois tâches essentielles à effectuer dans sa journée.

 

L’idée est de prioriser uniquement trois tâches qui sont importantes pour l’atteinte de vos objectifs d’entreprise à moyen ou à long terme. Il faut éviter de vous laisser distraire par des urgences sur le court terme. Si vous le pouvez, commencez votre journée en effectuant les trois actions choisies.

 

Voyez ce point comme un défi pour faire de votre journée un succès.

 

  • Pendant la journée : assumer son rôle de leader.

 

Choisir et exécuter au moins une action de leadership, telle que : 

    1. Vous assurer que vos employés vont bien et savent ce qu’ils doivent accomplir dans leur journée;
    2. Prendre des nouvelles personnelles d’une de vos parties prenantes (clients, fournisseurs, employés, partenaires, collaborateurs, etc.) sans agenda caché;
    3. Communiquer des informations pertinentes (mesures sanitaires, heures d’ouverture, livraison et cueillette, retour de marchandises, offre ajustée, etc.) à vos clients;
    4. Etc.

 

  • À la fin de sa journée : effectuer un bilan honnête de sa journée.
    1. Identifier vos bons coups de la journée;
    2. Inscrire ce qui a moins bien fonctionné;
    3. Dresser la liste des apprentissages qui en découlent.

 

De cette manière, vous verrez concrètement la progression de vos affaires et intégrerez mieux ce nouveau réflexe de gestion.

Michel Ross et Alexandre Vézina
Cofondateurs de la CAEQ

 Rassurer les entrepreneurs de votre région

Comme organisme en développement économique, et surtout dans votre rôle de conseiller aux entreprises, vous avez la responsabilité de rassurer les entrepreneurs de votre région. L’évolution des mesures sanitaires et gouvernementales crée des changements qui forcent les propriétaires de petites entreprises à s’adapter rapidement.

Comme vous le savez, chaque changement apporte son lot de défis organisationnels et humains. Prenez quelques instants pour vous remémorer comment vous avez réagi lorsqu’on vous a imposé des changements dans votre vie professionnelle. Par exemple, lorsqu’on vous a annoncé que vous alliez gérer toutes les nouvelles demandes d’aide financière depuis le début de la crise…

Rajoutez à cela le stress financier de potentiellement perdre le travail de toute une vie… Il est vrai que lorsqu’on est entrepreneur, ce spectre plane toujours au-dessus de notre tête. Toutefois, dans le contexte actuel, nous pouvons vous confirmer qu’il est plus présent que jamais. Même si par fierté, plusieurs entrepreneurs ne le diront pas ouvertement.

Nous avons pris le pouls dernièrement d’entrepreneurs à la barre d’entreprises de moins de 20 employés de partout au Québec, et le constat est sans équivoque : même si la majorité des entreprises ont su s’adapter et que leurs affaires se portent relativement bien, leurs propriétaires sont clairement épuisés. 

Les entrepreneurs du boulevard Laurier à Québec, de la rue de Saint-Jovite à Mont-Tremblant et ceux de la rue du Camp à Fermont ont des défis différents. 

Ce n’est donc pas d’une approche one size fits all qu’ils ont besoin.

Plusieurs d’entre vous ont un plan d’intervention par secteur d’activité avec des mesures d’aide spécifiques à chacun, en plus des mesures gouvernementales, et c’est parfait ainsi.

Mais avez-vous pensé à offrir de l’accompagnement entrepreneurial structuré à vos entrepreneurs? 

L’accompagnement entrepreneurial structuré va au-delà des mesures d’aide disponibles. Il permet de guider l’entrepreneur et de le garder dans ce que nous appelons la Dualité entrepreneurialeMD, c’est-à-dire dans la réflexion et l’action.

Il existe plusieurs techniques d’accompagnement entrepreneurial comme le conseil, le mentorat, le tutorat, le coaching, la médiation, la consultation, etc.

Une approche d’accompagnement structuré permet de développer adéquatement le potentiel de l’entrepreneur et de son entreprise. Rappelez-vous également que l’approche utilisée doit être en adéquation avec la position de l’entrepreneur dans la Jauge de l’évolutionMD.

Outre des mesures financières, qu’allez-vous offrir aux entrepreneurs de votre région pour les aider concrètement?

Michel Ross et Alexandre Vézina
Cofondateurs de la CAEQ