Avec les belles couleurs et les vergers remplis de touristes, difficile de passer à côté du thème de l’automne : les pommes. Dans une entreprise, nous utiliserons souvent le concept de la pomme pourrie pour imager un individu qui mine l’ambiance par des comportements non désirés. En d’autres mots, les pommes pourries sont des employés engagés pour leurs compétences qui seront mises à pied à cause de leur attitude. 

La question demeure : à partir de quand une pomme est-elle considérée comme pourrie?

Aussitôt qu’il y a des attitudes qui ne cadrent pas avec la direction de l’entreprise, il y a un début d’infection. S’il n’y a pas de changement malgré les avertissements, la pomme est considérée comme pourrie.

Est-ce que d’isoler la pourriture permet d’arrêter la contagion?

Non. Le risque à long terme est de cultiver la pourriture et de contaminer rapidement le climat de travail de tous. Au final, en plus de diminuer considérablement la motivation ainsi que la productivité de votre équipe actuelle, ce genre de situation remet en question votre crédibilité comme employeur puisque vous tolérez des attitudes non désirables.

 

Et oui, les bonnes pommes peuvent pourrir plus rapidement que vous ne le croyez.

Il arrive fréquemment que les premiers employés d’une petite entreprise aient de la difficulté à vivre la croissance et la mise en place de processus. Ces employés qui ont été présents dès le départ peuvent se transformer en leaders négatifs du changement. Pour éviter cette situation, nos entrepreneurs-conseils vous proposent une série d’étapes afin d’identifier et de vous départir  des pommes pourries. Sachez que même si vous êtes le seul employé, l’exercice en vaut la chandelle.

Les solutions à privilégier (approuvées par nos entrepreneurs-conseils).

Être proactif en rédigeant :

  • un manuel de l’employé détaillé. Ce document doit lister les comportements acceptables. 
  • un contrat de travail à faire signer avant l’embauche qui mentionne quels sont les tâches et les comportements acceptables.  De plus, nous vous suggérons fortement de faire remplir un questionnaire à vos futurs employés afin d’établir un profil de personnalité qui vous donnera accès à plus d’informations sur leurs comportements innés. Cela vous permettra de faire des choix éclairés et justes avant même d’avoir embauché un candidat.

    Intervenir rapidement.

    Plus vous investissez de temps auprès d’un employé, plus il est difficile de le laisser partir puisque le montant d’argent consacré à sa formation est grand.

      Aller chercher un avis externe.

      Se faire accompagner par un professionnel extérieur afin d’avoir un autre avis et d’être plus confiant dans ses actions.

        Connaître quelles sont les limites et les respecter lorsqu’elles sont transgressées.

        Émettre des avertissements écrits afin d’avoir des preuves.

        Agir et faire des mises à pied après trois avertissements clairs.

        Exemple d’histoire d’entreprise

        Le nom Samuel est utilisé à titre fictif pour faciliter la lecture. 

        « J’avais engagé Samuel avec la confiance qu’il pourrait très bien travailler chez nous. Ses compétences étaient adéquates. Avec le temps, Samuel a commencé à avoir des comportements non souhaités. Je l’ai donc averti. Le lendemain, il est venu dans mon bureau afin de justifier ses attitudes. Il avait des problèmes personnels, dont de l’alcoolisme qu’il tentait tant bien que mal de régler. Sa vie n’était pas facile du tout et j’ai laissé passer puisque j’avais pitié de lui. Ses comportements ont persisté. Un jour, j’ai remarqué qu’ils avaient un impact sur la productivité de l’équipe et que le climat de travail en était miné. J’ai donc pris la décision de mettre à pied Samuel. Automatiquement, il y a eu un retour à la normale en termes de performance. Avoir su, j’aurai agi plus rapidement pour le bien du reste de mon équipe. »


        Souvent, on agit trop tard. On laisse la situation dégénérer, alors que son impact aurait pu être grandement limité si elle avait été adressée rapidement. C’est pour cela que nous misons sur la proactivité : afin d’éviter de nous rendre aussi loin dans le processus. *Pour entraîner vos réflexes entrepreneuriaux et cultiver votre proactivité, inscrivez-vous dès maintenant au Badge PRO.

         

        Pin It on Pinterest